Methodes valorisation entreprise

3 méthodes de valorisation de votre entreprise

Les nombreuses méthodes de valorisation d'entreprise se basent à 95% sur les 3 méthodes que je vous propose d'utiliser ci-dessous afin de calculer la valeur de votre société.

Pour chacune des méthodes, je vous précise dans quel cas elle s'applique ou non à votre entreprise. Cela vous permettra de décider de la méthode la plus appropriée en fonction de votre entreprise.

La méthode de valorisation d'entreprise patrimoniale

Cette méthode de calcul de la valeur est utilisable si :

  • la société possède un actif important dans son bilan

  • votre Chiffre d'Affaires et votre Résultat Net sont stables sur les 3 à 5 dernières années

  • les perspectives de croissance du secteur d'activité sont peu élevées

La méthode de calcul :

Total de l'actif - Total des Dettes

Cette méthode est simple, ce qui implique également qu'elle peut comprendre un degré de mise en perspective important.

Par exemple si l'entreprise est propriétaire de ses locaux mais qu'ils sont amortis et que les emprunts sont remboursés, cela vaut 0€ avec cette méthode. Il est donc nécessaire d'ajuster la valeur de l'actif à sa valeur réelle et non comptable.

Retrouvez cette méthode de calcul dans l'outil gratuit de calcul de la valeur d'entreprise.

La méthode de valorisation d'entreprise du plan de financement

Cette méthode de calcul de la valeur est utilisable si :

  • la société n'est pas propriétaire de ses locaux

  • le chiffre d'affaires de l'entreprise est relativement stable

  • les perspectives de croissance sont réelles

La philosophie de cette méthode s'appuie sur le plan financier qu'un acquéreur potentiel pourra mettre en place afin de financer l'acquisition de votre société. L'objectif est de ne pas surévaluer votre société au point qu'elle ne soit pas vendable car vous en demandez trop par rapport à ce que n'importe quel acheteur peut traditionnellement financer.

La méthode de calcul :

Apport du repreneur + Crédit empruntable + Trésorerie distribuable - Frais d'acquisition


Voici une explication de chaque partie :

  • Apport du repreneur : pour calculer ce qu'un repreneur amène en général, il faut multiplier le Résultat Net Retraité par 1 à 3. Ce Résultat Net Retraité est égal à : (Résultat avant impôts + Rémunération du dirigeant actuel - Rémunération standard du nouveau dirigeant ) x 0.75

  • Emprunt réalisable : une banque prête jusqu'à 70% du Résultat Net Retraité (calculé juste avant) pendant 7 ans. La formule est donc la suivante : Résultat Net Retraité x 0.7 x 7

  • La trésorerie distribuable de votre entreprise : votre entreprise dispose probablement d'une trésorerie excédentaire vis à vis de ses besoins réels. Une partie de cet excédent peut être utilisé par le repreneur pour financer la reprise via un versement exceptionnel de dividendes. La part considérée comme excédentaire peut être calculée comme ceci : Trésorerie disponible - (Chiffre d'affaires / 12) * 3

  • Les frais d'acquisition : le repreneur va engager des frais pour faire auditer votre société et se faire accompagner d'un avocat. Ces frais varient d'un type de société à une autre et d'un expert à un autre mais pour une PME avec un chiffre d'affaires inférieur à 5 millions d'euros, vous pouvez compter environ 25 000€

Retrouvez cette méthode de calcul dans l'outil gratuit de calcul de la valeur d'entreprise.

La méthode de valorisation d'entreprise basée sur la rentabilité

Cette méthode de calcul de la valeur est utilisable si :

  • la société n'est pas propriétaire de ses locaux

  • la rentabilité de l'entreprise est relativement stable

  • il n'y a pas de grands changements à prévoir dans le secteur d'activité

Cette méthode se base sur le principe que les résultats du passé vont continuer à se reproduire dans le futur sans que les besoins financiers augmentent déraisonnablement.

La méthode de calcul :

Excédent brut d'exploitation * Coefficient + Trésorerie disponible - Dettes financières


Voici une explication de chaque partie :

  • Excédent Brut d'Exploitation (EBE) : il s'agit de la marge brute de votre société après le paiement des impôts mais sans tenir compte ni des produits et charges exceptionnelles, ni des amortissements, ni de la manière dont se finance l'entreprise. Pour le calculer, il faut prendre : Chiffre d'Affaires - Achats Consommés - Consommation en provenance de tiers + Subventions d'exploitation - Impôts et taxes - Charges de personnel

  • Coefficient : il dépend de nombreux facteurs comme votre zone géographique, le secteur d'activité dans lequel vous évoluez, votre politique d'investissement ... Il faut compter un coefficient entre 3 et 6 (voir des indicateurs par secteur d'activité ci-dessous)

  • Trésorerie disponible :  Ensemble de la trésorerie disponible sur les comptes bancaires de l'entreprise - les dettes financières de l'entreprise (emprunt, découvert ...)

  • Dettes financières : ensemble des dettes financières de votre entreprise (découvert, emprunt ...)


Voici une analyse des coefficients par secteur d'activité établie par Absoluce pour l'année 2020 pour des entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 10 millions d'euros

  • Automobile et équipementiers : 3,2

  • Bâtiment et des travaux publics : 4,3

  • Commerce de détail : 2,6

  • Energies : 5,1

  • Equipement de la personne et de la maison : 3,7

  • Immobilier : 11,6

  • Industrie des biens et services : 4,2

  • Logiciels : 4,7

  • Médias : 2,7

  • Pétrole et gaz : 3,3

  • Produits alimentaires et boissons : 7,8

  • Ressources de base et produits chimiques : 4,9

  • Santé : 5,3

  • Services et conseils en ingénierie : 4

  • Technologies et télécommunications : 3,4

  • Voyages et loisirs : 3,8

 

Retrouvez cette méthode de calcul dans l'outil gratuit de calcul de la valeur d'entreprise.

Effectuer les retraitements adéquats

Pour chacune des méthodes expliquées ci-dessous, vous pouvez effectuer une phase de retraitement comptable.

Il s'agit d'ajuster les chiffres présents dans les bilans de l'entreprise avec leur "vraie valeur".

Un exemple courant est le suivant:

  • en tant que dirigeant de l'entreprise vous vous versez une rémunération de 100 000€ par an

  • si vous deviez recruter un directeur pour votre entreprise cela représenterait 80 000€ par an

  • vous pouvez donc ajouter 20 000€ aux résultats de l'entreprise

Un autre exemple que je vois régulièrement :

  • vous recevez une retraite de l'Etat et vous ne vous versez pas de rémunération via votre entreprise

  • si vous deviez recruter un directeur pour votre entreprise cela représenterait 80 000€ par an

  • vous devez donc déduire 80 000€ des résultats de l'entreprise car il est peu probable que la personne qui reprenne votre entreprise soit également retraitée et n'ai pas besoin de se rémunérer ou rémunérer un dirigeant

En dehors du niveau de rémunération de chef d'entreprise, il existe d'autres retraitements possibles (loyer des locaux, véhicule de fonction ...) et feront l'objet d'un article à part entière.

Accédez à des conseils exclusifs

✅ L'actualité de la transmission d'entreprise analysée par un repreneur

✅ Des articles exclusifs afin de mieux céder votre entreprise

✅ Des conseils d'invités experts (avocat, fiscaliste ...) dans leur domaine