• Matthieu Kaczmarek

Que faire après avoir cédé ses parts ?


La première clé pour réussir cette transmission, c’est de savoir quel est votre futur. Quel est votre plan ? Qu’est-ce que vous souhaitez faire une fois que vous aurez transmis votre entreprise ? Et quel est votre besoin financier, finalement ?


Vous souhaitez rester actif après la cession ?


Si vous êtes une personne avec un esprit jeune, active et que vous voulez démarrer une nouvelle activité, vous aurez besoin d’argent plus rapidement que si vous décidez de partir à la retraite et que vous décidez d’étaler le plan de paiement pour le futur acquéreur.

Par exemple, si vous souhaitez reprendre un hôtel, vous allez probablement devoir amener beaucoup de fonds d’un seul coup et ensuite lisser dans le temps le reste du paiement.


Vous souhaitez partir à la retraite ?

Si oui, quel type de retraite souhaitez-vous ? Profiter d’un tour du monde avec des croisières ou alors profiter de vos enfants ou de vos petits-enfants, peut-être ? Quel est l’objectif ? Quelle est votre envie ?


Qu’est-ce qui va vous faire vibrer après avoir transmis votre entreprise ? En effet, vous allez peut-être passer d'une situation ou quasiment tout votre de temps à longueur d’année, tous vos efforts étaient dédiés à votre société et maintenant vous aller vous retrouver "sans rien" à faire.


Ne vous précipitez pas


Prenez vraiment le temps. Asseyez-vous. Posez le cadre. Cela ne va pas se faire en un jour. C’est une réflexion qui peut prendre plusieurs semaines.

  • A quoi ressemble votre futur ?

  • Qu’est-ce que vous souhaitez faire ?

Ces questions sont fondamentales et vont vous permettre de réussir votre transmission. Une fois que vous aurez un objectif, vous pourrez bâtir un plan. Vous devrez ensuite vous demander :

  • Comment atteindre cet objectif ?

  • Que faut-il mettre en place pour atteindre votre objectif de transmission d'entreprise ?

C’est aussi pourquoi, il faut penser à la transmission de votre entreprise bien en amont du moment où vous voulez vous en séparer, puisque si vous faites les choses dans l’urgence, vous risquez en fait de ne pas avoir tous les éléments réunis pour réussir la phase suivante, c’est-à-dire, ce que vous aller faire après la cession.


Si vous ne prenez pas le temps de réfléchir à ce plan, vous serez perdu ou alors n’aurez pas assez d’argent par rapport à votre besoin, ou trop de demandes, trop d’exigences qui font que finalement il n’y aura pas de repreneur intéressé. Ce serait sans doute le pire, puisque vous seriez alors obligé de fermer votre entreprise, licencier vos employés et finalement perdre une partie de votre héritage et de tous les efforts de votre vie.


En conclusion


Prenez le temps de vraiment construire cette vision du futur. Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’est-ce que vous voulez faire plus tard qui va impacter votre vie et impacter la manière dont vous allez céder votre entreprise ?


© 2020 - Matthieu Kaczmarek - Tous droits réservés

  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram